Les 8 effets méconnus du gingembre !

December 20, 2016

 

Le curcuma est l’épice anti-inflammatoire la plus connue.

Elle est efficace contre l’arthrose et en prévention du cancer. Mais son utilisation en cuisine est limitée... D’où l’intérêt du gingembre, cousin du curcuma, plus facile à accommoder.

Mon collègue Eric Müller, qui rédige la lettre gratuite Néo-Nutrition, a préparé un document qui recense 8 effets méconnus du gingembre. Il s’agit d’un dossier passionnant, complet et gratuit que vous pourrez lire à tête reposée, mais je ne résiste pas à vous en faire découvrir un extrait tout de suite :

N°8. Contre les douleurs de l’arthrose

Le gingembre est anti-inflammatoire [1]. Une vaste étude sur l’arthrose du genou a démontré qu’en 24 heures à peine, son effet est supérieur à un placebo pour atténuer les douleurs.

Thierry Souccar, expert en nutrition, consomme du gingembre sans modération, comme il l’explique dans le Dossier de Santé & Nutrition qu’il a réalisé sur l’arthrose.

N°7. Soulage les crises d’asthme

Un peu de gingembre aiderait à soigner l’asthme.

Dans l’asthme, les muscles des voies respiratoires se contractent, se resserrent et gênent la respiration. Les inhalateurs utilisés lors d’une crise, bronchodilatateurs, favorisent le relâchement des muscles pour restaurer le passage de l’air.

Le gingembre a le même effet.

C’est une excellente nouvelle pour les asthmatiques qui peuvent relever leurs plats avec du gingembre en poudre [5].

N°6. Chez les femmes, le gingembre atténue les règles hémorragiques

Une étude a montré que 250 mg de poudre de gingembre par jour régule en moins de 3 cycles les flux menstruels de jeunes filles souffrant de règles hémorragiques.

En plus des douleurs et de la gêne qu’elles engendrent, les règles hémorragiques peuvent provoquer un déficit en fer et donc de la fatigue et des difficultés de concentration. Chez les jeunes filles, elles sont souvent le fait de déséquilibres hormonaux et les médecins proposent généralement une pilule contraceptive. Cela résout le symptôme mais non la cause, qui se manifestera plus gravement sur le long terme. Avant de prendre la pilule, essayez le gingembre.

N°5. Réduit l’inflammation à l’origine de la chute de cheveux

Depuis peu, des chercheurs américains pensent que la chute de cheveux pourrait être due à une inflammation à la racine des follicules. Ils ont retrouvé une substance inflammatoire du nom de prostaglandine D2 à la racine des cheveux des chauves.

Le gingembre est un anti-inflammatoire naturel propre à stopper l’action prostaglandine D2, ce qui signifie qu’il pourrait ralentir la chute des cheveux.

Conseils 4, 3, 2, 1

Le conseil n°4 vous est destiné, s’il vous arrive de faire un barbecue ou des grillades.

Le conseil n°3 redonne aux femmes confiance pour se mettre en maillot de bain.

Le conseil n°2 vous révèle ce que le gingembre et 3 autres condiments peuvent faire pour la santé de votre organe le plus précieux.

Le conseil n°1 vous révèle un moyen simple de vous protéger contre une bactérie féroce qui attaque votre estomac. 

Please reload

Featured Posts

Atteinte de la maladie de Crohn, elle se guérit par l'alimentation

October 26, 2018

1/10
Please reload

Recent Posts